Les avis divergent par rapport aux colliers anti-fugue. Certains propriétaires de chien les apprécient car les trouvent très efficaces tandis que d’autres n’en sont pas trop fans. Toutefois, les faits sont là, ce type d’accessoire peut s’avérer très utile dans certains cas. Effectivement, il est très pratique pour prévenir les fugues et escapades de votre animal de compagnie.  D’ailleurs, à termes, votre compagnon à quatre pattes saura bien se comporter que vous n’aurez plus besoin d’utiliser le dispositif. Encore hésitant par rapport à l’utilisation de cet équipement, vous trouverez toutes les informations nécessaires à son propos dans ce qui suit.

Son fonctionnement

Le premier avantage procuré par ce système est d’empêcher votre toutou de s’éloigner sans que vous ne soyez obligé à construire une clôture physique. Le collier anti fugue fait donc partie des solutions disponibles sur le marché des équipements canins. Ce système est aussi parfois appelé clôture invisible du fait de son fonctionnement. Effectivement, il est livré en kit, ce dernier comprend un collier doté d’un boîtier électronique et un fils. Le fils en question est, la majorité du temps, enterrés pour délimiter le terrain de jeu de votre chien. Cette barrière est reliée à un émetteur, et à chaque fois que le chien se rapproche ou dépasser cette barrière, un stimulus lui est envoyer afin de l’en dissuader. C’est l’émetteur du fils qui envoie le signal au boitier électronique installé sur le collier de votre animal de compagnie. Ce type de dispositif aide considérablement votre compagnon à quatre pattes à assimiler les limites de son territoire de manière progressive. Le stimulus envoyé peut alors être un bip sonore, du spray ou un choc électrique. Toutefois, cela ne représente aucun danger pour votre chien, d’autant plus que lorsque le système est anormalement sollicité, il se désactive de manière automatique et dans les plus brefs délais.

Les races les plus fugueuses

Vous vous demander certainement quel est l’utilité de ce dispositif. Il vous faut savoir que certains propriétaires de chien font face à la fugue de leur animal de compagnie de manière régulière. Ce qui peut être angoissante du fait des dangers et risques encourus par le chien en fugue. D’ailleurs, lorsque la disparition dure longtemps, l’angoisse peut céder à la panique. Sachez alors que si vous envisager l’adoption d’un chien, certaines races sont plus fugueuses que toutes les autres. Tel est par exemple le cas des chiens d’origine asiatique, qualifiés de « primitifs » tel le Shiba Inu ou l’Akita Inu qui sont très indépendantes. Tel est aussi le cas pour certains chiens de traîneau comme le Husky Sibérien. De même pour certaines variétés de chien-loup.