kinesitherapeute-mezieriste

En élaborant la méthode Mézières en 1947, Françoise Mézières a révolutionné le monde de la kinésithérapie et des médecines douces en général. Non seulement son principe est unique, mais sa pratique est différente des autres méthodes normalement appliquées en kinésithérapie. Quand est-ce qu’il faut donc consulter un kinésithérapeute mézièriste ?

Généralités à propos de la méthode

Avant de mettre en œuvre la méthode Mézières comme on la connait aujourd’hui, Françoise Mézières a effectué beaucoup de recherches en physiothérapie et en anatomie, des matières qu’elle enseignait depuis plusieurs années. Ses études et recherches l’ont menée à une constatation considérée paradoxale à l’époque, et qui sera plus tard la base de la méthode Mézières. Cette constatation consiste à approcher le corps dans son ensemble au lieu de traiter chaque partie de façon singulière.

D’après Françoise Mézières, toute partie du corps est reliée au reste du corps par des chaînes musculaires. De ce fait, un problème rencontré dans une partie du corps influence forcément les autres parties du corps. On parle ici des problèmes dus à des contractions ou raccourcissements des muscles, qui par la suite entraînent des adaptations, des compensations, des douleurs, une limitation des mouvements, etc.

Selon la méthode, il faudra remonter toute la chaîne des compensations installées pour trouver les causes primaires et les éliminer. De cette façon, le corps peut retrouver son harmonie et son équilibre initial.

Quand est-ce qu’il faut consulter un kinésithérapeute Mézièriste ?

La méthode Mézières a beaucoup d’applications dans les domaines de la kinésithérapie, de la physiothérapie et de l’orthopédie. Elle est complémentaire à toutes les médecines douces, bien que son approche soit différente des méthodes classiques. C’est avant tout une méthode curative qui permet de traiter différents dysfonctionnements grâce à des postures d’étirement accompagnées ou non de massages et de mobilisations. Les postures utilisées sont précises et spécifiquement développées pour corriger les raccourcissements ou allongements des muscles.

De ce fait, la méthode peut être efficace dans différents cas. Elle est préconisée pour traiter les problèmes orthopédiques, les douleurs des articulations ainsi que les troubles névralgiques, neurologiques, circulatoires, digestifs, gynécologiques, cardiaques, respiratoires, etc. Elle est également utile pour traiter et lutter contre le stress sévère. Ce ne sont que quelques exemples des applications de la méthode Mézières, car comme expliqué avant, la technique est complémentaire de toutes les médecines douces. Mais elle n’est pas seulement curative, elle peut être indiquée pour prévenir les problèmes cités avant ou pour aider le patient à récupérer et à ne pas rechuter après un traitement.

Est-elle efficace contre les maux de dos ?

Comme indiqué avant, la méthode Mézières permet de traiter les troubles orthopédiques et articulaires. Ce qui veut dire qu’elle est aussi efficace contre les douleurs de dos. Il s’agira dans ce cas d’une méthode curative de kinésithérapie, basée sur des postures d’étirement associées à des techniques de respiration. Les maux de dos indiquent la présence de tensions musculaires qui engendrent un dysfonctionnement dans la partie concernée et obligent le corps à utiliser les compensations.

Le but du kinésithérapeute est de trouver l’origine des tensions musculaires qui causent ces compensations et les éliminer. Pour cela, il devra réaliser un bilan de la posture qui permet de déterminer les origines du déséquilibre et les postures d’étirements adaptées pour retrouver l’harmonie. Les origines primaires des maux de dos sont variées et peuvent être localisées dans d’autres parties du corps. Une possibilité que la méthode Mézières saisit parfaitement, permettant de définir avec précision la source du problème.

Il n’est pas nécessaire d’être malade pour visiter un kinésithérapeute Mézièriste. Comme indiqué avant, la méthode permet aussi la prévention et l’entretien.