tehran

L’Iran est une destination de choix pour les touristes en quête d’évasion et de découverte. Cette contrée recèle de magnifiques villes où les voyageurs pourront se dépayser en famille ou entre amis. Parmi les métropoles à ne pas manquer dans ce territoire d’Asie de l’Ouest, il y a Chiraz. Cette municipalité se trouve dans le sud-ouest de l’Iran, dans la province du Fars. Elle fut la capitale de l’Empire perse durant le règne de la dynastie Zand (de 1750 à 1794). Dans cette localité, les vacanciers peuvent visiter la mosquée Nasir-ol-Molk. Ce temple chiite a été érigé par un des souverains de la dynastie kadjar, Mirza Hasan Ali Nasir al Molk. Il est réputé pour les jeux de lumière qu’offrent ces vitraux. Les routards ont également la possibilité de voir le mausolée de Hafez. Ce mémorial abrite la dépouille de Khouajeh Chams ad-Din Mohammad Hafez-e Chirazi, un célèbre poète et philosophe persan. Par ailleurs, les globe-trotters qui explorent Chiraz pendant leurs circuits Iran ne manqueront pas de faire un tour au bazar de Vakil pour acheter des souvenirs.

Ispahan, une ville historique de l’Iran

Ispahan est une adresse incontournable pendant un circuit en Iran. Cette ville d’une superficie d’environ 493 km² est l’une des plus peuplées du territoire. Elle se situe au cœur du plateau iranien, à 340 km au sud de Téhéran. Cette cité fut la capitale de la Perse pendant la dynastie des Safavides (entre le XVIe et le XVIIIe siècle). Dans cette municipalité, les touristes sont invités à se rendre à Meidān-e Emām. Cet endroit, aussi connu sous le nom de Naghsh-e Jahan, est l’une des plus grandes places de la planète. Il est classé sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Il a été conçu par le souverain Abbas Ier le Grand au début du XVIIe siècle. Ce complexe témoigne de la vie sociale et culturelle de cette contrée sous la dynastie des Séfévides. Il est entouré de monuments remarquables comme la mosquée du Chah, le palais Ali Qapu et la mosquée du Cheik Lotfallah. Les routards ont également l’occasion de voir la cathédrale Saint-Sauveur. Ce temple abrite un musée consacré à l’histoire des Arméniens.

Téhéran, une perle touristique de l’Iran

Téhéran est une destination immanquable lors de circuits en Iran. Cette mégapole d’une superficie de 686 km² est réputée pour son bazar et ses grandes industries. Dans cette métropole, les routards peuvent voir le mémorial des rois ou Borj-e Āzādi. Ce monument combinant les styles architecturaux sassanides et islamiques est recouvert d’environ 25 000 plaques de marbre blanc d’Ispahan. Cette tour de 45 m de haut est un des symboles de Téhéran. Elle a été érigée par l’architecte Hossein Amanat en 1971. Les vacanciers ont également la possibilité d’admirer le mausolée de l’ayatollah Khomeini. Cette nécropole se trouve non loin du cimetière de Behesht-e Zahra, le plus vaste complexe funéraire du pays. Elle abrite la dépouille de Rouhollah Moussavi Khomeini, un dignitaire religieux chiite. Ce personnage est réputé pour être le premier guide de la révolution islamique iranienne. Par ailleurs, un séjour à Téhéran est une occasion de découvrir le musée d’art contemporain de Téhéran. Ce bâtiment renferme les œuvres de plusieurs artistes de renom tels que Pablo Picasso, Vincent Willem van Gogh, Andy Warhol et Claude Monet.