On compte le Japon parmi les destinations asiatiques les plus populaires. Un séjour dans ses contrées constitue une occasion inespérée de partir à la découverte d’un territoire où l’art et la culture occupent une place non négligeable. En effet, force est de constater que le patrimoine artistique et culturel japonais représente un véritable trésor tant national qu’international. Les traditions ainsi que les us et coutumes, sont parfaitement ancrées dans la vie quotidienne des Japonais.

L’ikebana

L’art japonais use de tout ce qui l’entoure pour créer des chefs-d’œuvre époustouflants. L’ikebana fait partie des expressions artistiques japonaises qui mettent en valeur la nature. Cet art se pratiquant presque partout dans l’archipel se traduit par des techniques d’arrangement floral dans le but de réaliser des compositions simples, mais précises. Ces dernières ont, d’une manière générale, des formes inspirées de la nature elle-même. Un voyage au Japon représente une opportunité intéressante de voir quelques réalisations d’artisans talentueux.

La cuisine japonaise

Pour les amateurs de bonne chère, la cuisine japonaise revêt souvent un caractère mystérieux, distingué, mais surtout artistique. En effet, la cuisine de l’archipel appartient de façon légitime à son patrimoine culturel. Les spécialités culinaires japonaises ont été exportées un peu partout à travers le globe au moyen de l’installation de restaurants japonais dans différentes villes. Toutefois, il est toujours mieux de goûter à la source même, c’est à dire durant une escapade dans les contrées nippones.

Les touristes dégusteront des plats curieux aux goûts et aspects impressionnants comme :

  • Le Sukiyaki : c’est le plat national au Japon. Il est constitué de morceaux de viande bouillis (poulet, porc, bœuf…) que l’on trempe dans un jaune d’œuf battu et aussi dans un fond de sauce assaisonné.
  • Le Mochi : servi en général à l’occasion de la nouvelle année, c’est un gâteau de riz gluant qui est tout d’abord écrasé au mortier, et ensuite grillé, pour être finalement moulé sous différentes formes.
  • L’Okonomyaki : c’est une spécialité des villes de Nara et d’Osaka. Il s’agit d’une sorte de crêpe que l’on prépare sur une plaque au milieu de la table et qui est composée de plusieurs ingrédients tels que des légumes, de la viande de bœuf ou encore des fruits de mer.

La cérémonie du thé

La cérémonie du thé représente une véritable institution dans la culture japonaise. Appelé Cha-no-yu, ou bien Voie du thé, cette fameuse coutume est intimement liée à la spiritualité. La cérémonie du thé représente un rite esthétique en relation avec le raffinement spirituel et tirant son inspiration du bouddhisme zen.

Le rite en question est effectué par un praticien qui se doit d’avoir un certain nombre de connaissances sur la production des différents types de thé, la calligraphie, les céramiques, les arrangements floraux, l’encens et aussi les kimonos. Lors d’un séjour au Japon, les touristes peuvent prendre part et même s’initier à la cérémonie du thé lors de séances dispensées dans des écoles spécialisées ou des hôtels.