salle-de-bain

Les pièces humides sont les plus concernées par les problèmes de l’humidité, et il n’y a pas de pièce plus humide dans une habitation que la salle de bain. De ce fait, des mesures supplémentaires doivent être prises pour protéger cette pièce de l’humidité et toutes ses conséquences.

Aérez votre salle de bain régulièrement et suffisamment

Une des causes principales des problèmes de l’humidité dans une salle de bain est le manque de ventilation ou d’aération. Il est normal qu’après l’utilisation de la salle de bain, notamment pour une douche chaude, une bonne quantité de vapeur d’eau se forme. Si donc vous ne ventilez pas la salle de bain après l’usage, cette vapeur d’eau ne sera pas évacuée et retombera plutôt sur les murs.

C’est ce qu’on appelle la condensation, une des raisons principales de l’humidité. De ce fait, il est recommandé d’installer un système de ventilation que vous allumez et laissez fonctionner quelque temps après l’usage de la salle de bain. Vous avez le choix entre différents systèmes de ventilation de type VMC ou VMR, à fonctionnement contrôlé ou régulé, etc.

Si vous optez pour un système d’aspiration contrôlé, vous pouvez le régler à évacuer l’air humide pendant une période précise de la journée. Vous pouvez aussi ne pas utiliser de système de ventilation et tout simplement ouvrir les fenêtres pour aérer la salle de bain. Une solution naturelle, efficace et gratuite, idéale si vous n’oubliez pas d’ouvrir les fenêtres.

Asséchez, drainez et chauffez comme il faut

Un échauffement, suffisant et régulier, de la salle de bain est nécessaire pour que l’eau puisse s’évaporer et être ensuite évacuée de manière naturelle (fenêtres) ou mécanique (système de ventilation). L’eau non évaporée se transforme ensuite en tâches d’humidités et en moisissures. Il faudra également assécher les parois de la cabine après chaque douche pour éviter que l’eau ne stagne et se transforme en traces d’humidité, essuyer le rideau de douche si vous remarquez qu’il ne s’est pas complètement égoutté, et évidemment nettoyer la salle de bain régulièrement.

Un grand nettoyage est recommandé au moins une fois par semaine, dans lequel vous assainissez la douche, la baignoire et le lavabo. Et n’oubliez pas que l’eau n’est pas le seul facteur de risque dans une salle de bain, il faut également nettoyer les poussières qui ont tendance à loger les moisissures.

Choisir les bons matériaux pour votre salle de bain

Avant de construire et aménager votre salle de bain, il faut prendre en compte différents éléments, dont en particulier les problèmes d’humidité. N’hésitez pas à faire appel à une société spécialisée dans le domaine comme l’entreprise Lesieur-Routour qui intervient dans la conception et rénovation des salles de bain sur-mesure.

Vous devez en particulier faire attention aux matériaux choisis pour la création de votre salle de bain. En effet, certains matériaux ont plus tendance à absorber l’humidité que d’autres. C’est le cas par exemple des étoffes, des briques et des roches poreuses, alors que les carreaux de céramiques et les matériaux synthétiques sont beaucoup moins absorbants.

Si vous souhaitez utiliser les briques ou les roches poreuses, très appréciées pour leur aspect esthétique et effet authentique, il faudra procéder à un traitement adapté (à vernis par exemple) pour limiter l’absorption de l’humide. Quand un problème d’humidité persiste dans une salle de bain créée à base de matériaux humides, la meilleure solution est parfois d’enlever ces matériaux et les remplacer par des matériaux plus étanches.

Une bonne construction qui respecte les normes de qualité est essentielle pour prévenir les problèmes de l’humidité. D’où l’intérêt de confier la tâche à un véritable expert.